Semer et récolter

Publié le par Mireille

    recolte.jpg

Une chose qui est évidente dans un potager, c’est qu’on récolte ce que l’on sème. Oui, on récolte ce que l’on sème. Donc, si on veut récolter des carottes, par exemple, on sème des graines de carotte. Rien d’étonnant ici. Mais qu’est-ce qu’une graine de carotte, vraiment ?

Chose certaine, il ne s’agit pas d’une coquille vide qui aspire à devenir une carotte. Il ne s’agit pas non plus d’une graine de radis qui espère fortement se métamorphoser en carotte. Non, la graine de carottes est une graine qui contient déjà l’essence de la carotte. La magie de la nature opère et l’amène à se développer, mais tout est là dès le départ. Elle est déjà remplie de ce qu’elle deviendra.

« On récolte ce que l’on sème ». Encore une fois, c’est le plus simple des principes, lorsqu’il est question d’un potager. Mais c’est une autre histoire de « transplanter » cette idée dans nos vies et de l’intégrer. Souvent, on fait exactement l’opposé : on sème des coquilles vides ou des graines de radis, et on s’étonne de ne pas récolter les carottes tant désirées. On sème des « j’espère bien… », des « je suis fatigué de… », ou des « pourquoi j’ai pas… » – bref, des coquilles vides qui aspirent à se remplir – et on est étonné de ne récolter que du vide. Ou des herbes indésirables dont on se serait bien passé.

La clé magique est qu’on ne sème pas ce qu’on désire en le voulant intensément, mais en l’ayant déjà – en en étant déjà rempli. On sème ce que l’on désire non pas en le désirant, mais en portant maintenant l’essence de ce que l’on veut à l’intérieur de nous. De la même façon que la graine de carotte porte déjà en elle la future carotte.

Vibrez comme si vous y étiez. Pas « comme si… », en fait, car vous y êtes déjà. Dès que vous êtes véritablement habité par ce que vous voulez, la graine est en terre et commence à germer, même s’il n’y a encore rien de visible à récolter. Ainsi, continuez à vous ajuster intérieurement, cessez de forcer inutilement, laisser la magie de la nature opérer et dites un beau grand OUI aux occasions qui vous seront présentées.

Auteur : 
Marie-Pier Charon

Publié dans Textes à méditer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eva 06/11/2012 22:00


joli panier de légumes!!

Mireille 08/11/2012 00:14



Image du net pour l'article :)


 



rando60 06/11/2012 11:23


Coucou Mireille , un peu envahie par ma nouvele broderie , mais comme j'attends ma dernière étape , je rattrape mon retard..tu as bien raison , il faut savoir semer pour récolter..mais pas
n'importe quoi..gros bisous 



Mireille 06/11/2012 14:20



Jolie image Rando, merci pour ce sourire :) prends le temps qu'il faut pour ta broderie, je comprends c'est comme lorsque je fais mes photos ou mes cartes il faut tout notre temps ! bisous



Marilène 06/11/2012 07:39





 je sème se que je récolte je l'ai souvent entendu dire par ma mère une bonne moral.


Merci pout tes jolie cartes postal recue la semaine passée.Super couleur d'automne.


Bonne journée.

Mireille 06/11/2012 14:19



Bonjour Marilène, contente d'apprendre pour les cartes :) ah tu suis le bon exemple de ta mère ce qui donne assurément de bons résultats ^^ bisous



Maylie 06/11/2012 07:32


Bonjour Mireille


on récolte ce que l'on sème autant semer des graines de bonheur,d'amour...même si la récolte vient plus tard


Belle journée

Mireille 06/11/2012 14:16



Bonjour Maylie, contente de te relire :) je suis d'accord avec ta réflexion. Parfois nous sommes trop impatients mais faut attendre que les semences grandissent ^^ bisous



Sereine 05/11/2012 22:47


YES

Mireille 06/11/2012 14:15



 et on sait que chez toi il y a de bonnes semences et de bonnes récoltes Sereine ^^